Ikea perd ses clients…

… mais seulement dans ses magasins !

Selon une récente étude, la stratégie du géant suédois serait de perdre ses clients dans les interminables labyrinthes de ses magasins, dans le but de provoquer l’achat. Ah bon ? On se perd chez Ikea ? Noooon.

Même si beaucoup diront que la sortie dominicale chez Ikea est loin d’être un plaisir, il y a tout de même 25% des fans de meubles en kit qui reconnaissent adorer cette stratégie !

En fait, selon l’étude réalisée par Alan Penn, un professeur d’architecture en Grande-Bretagne, le fait de désorienter les consommateurs et de les perdre dans les rayons leur ferait oublier toute notion de vie réelle, ce qui favorise l’achat. Pas de fenêtres, les sorties de secours sont peu visibles et il faut vraiment être un expert es Ikea pour connaître les « passages secrets », ceux qui vous permettent de traverser de la chambre aux luminaires sans passer par la cuisine, les bureaux et les jouets !
Sans oublier la judicieuse mise en scène des différentes pièces de la maison, qui permet de se représenter son futur intérieur. Et puis quand on va chez Ikea, on peut y laisser ses enfants dans une aire de jeux, on peut y déjeuner, et on pourrait presque y dormir tellement il y a de lits exposés ! Donc pas étonnant que le consommateur perde toute notion de la vie réelle, et soit plus tenté d’acheter.

Mais attention, le client n’est pas dupe, et il a compris l’entourloupe ! Alors va pour Ikea, parce que finalement on aime bien ce modèle marketing (leurs campagnes surtout !), mais la stratégie est loin d’être recommandée aux autres enseignes.

La prochaine fois que j’y vais, promis, je ne me ferai pas avoir !

Source: Rue89

Publicités