Images choc ? Étuis chics pour nos cigarettes !

Ah! Il est loin le temps où on achetait des paquets de 10 cigarettes pour moins de 10 francs qu’on allait fumer attablé au bistrot du coin à refaire le monde (à me lire, j’ai l’impression d’avoir 40 ans…) ! Aujourd’hui, refaire le monde, ça coûte 3 bras, et dans le froid en plus !

« Le tabac, c’est tabou, on en viendra tous à bout » qu’ils disaient… Ok ça va, on connait la chanson.

Après la hausse des prix, l’interdiction de fumer dans les lieux publics, l’apparition des petites phrases bien sympa comme « fumer entraîne une mort lente et douloureuse » (celle là on aime la lire dès le matin !), voici venu le temps, non pas des rires et des chants, mais des photos non retouchées, même tellement réelles qu’on en arrive à se demander si elles proviennent bien d’un corps humain (non, je n’en mettrai pas dans cet article)…

Et l’apparition de ces images choc sur nos paquets a encore une fois flanqué un coup aux buralistes.
Mais pas de panique, comme d’habitude, qui dit nouvelle restriction dit nouveau marché, à l’image des bars et restaurants qui ont su se retourner en équipant leurs terrasses de chauffages.

Et aux grands maux les grands remèdes: puisque ces photos nous font mal aux yeux, autant les cacher ! Désormais, il est donc possible d’acheter de jolis « cache-paquets » en carton, en plastique, en caoutchouc, en fer, en cuir, en latex (bref), le tout pour la modique somme de 50 centimes, 1, 2 ou 3 euros.

De nombreuses entreprises (smoking.fr, Sylp, The Facebox, etc.) y ont déjà vu un créneau à prendre et se sont donc lancées dans la création de ces fameux étuis. Toutes espèrent d’ailleurs voir les ventes décoller à partir du 20 avril 2011, date limite de l’entrée en vigueur de la loi en France.

Certains sont toutefois sceptiques quant au réel engouement des fumeurs pour ces nouveaux cache-misère. Finalement, on s’est habitués aux textes, pourquoi pas aux images ? Et puis, bientôt arrivera le jour où une loi obligera les fabricants d’étuis à insérer un texte, puis une photo… On n’en finira jamais.

L’objectif maintenant, c’est de ne pas faire d’étuis trop attractifs qui donneraient envie de se mettre à fumer juste pour en acheter un ! Et les fabricants de se défendre: les cache-paquets ne vont pas à l’encontre des mesures prises pour lutter contre le tabagisme en France, mais servent surtout à protéger les enfants de ce genre de photos… Mouais.

Source : Les Inrocks

Publicités