Quand les réseaux sociaux font le pari de l’intimité

Vous avez plus de 500 contacts sur Facebook et n’osez plus poster une photo ou un statut sans avoir peur que la terre entière n’en soit avertie ? Les paramètres de confidentialité sont un vaste  mystère dont vous ne maîtrisez pas un dixième des actions possibles ?

Pas de panique, face à cette envie croissante de l’internaute de revenir à un certain niveau d’intimité sur la Toile, de nombreuses start-up se sont lancées dans le marché du réseau social dit « restreint ». C’est le cas de Path, réseau disponible uniquement sous forme d’application mobile, qui vous permet de rester connecté avec vos amis proches, sans laisser de place aux connaissances et aux inconnus. Ou encore Family Leaf, qui comme son nom l’indique est uniquement destiné aux familles et qui permet de partager en toute discrétion les photos du dernier anniversaire de Tata Martine ou les infos concernant le mariage de votre cousin Raymond.

Car aujourd’hui, Facebook compte plus de 900 millions d’inscrits à travers le monde, et même si chaque utilisateur dispose en moyenne de (seulement) 120 contacts, la communication « one-to-one » s’en voit fortement atteinte. Sur les réseaux sociaux, on partage, on commente ou on lit les infos de ses contacts, mais un utilisateur « ne communique de façon bilatérale qu’avec très peu de personnes: cinq pour une femme en moyenne, quatre pour un homme », explique une enseignante en anthropologie numérique, Stefana Broadbent. Les gros réseaux, comme Facebook et Google+ ont déjà tenté de mettre en place des solutions de confidentialité à paramétrer en amont, « mais je ne suis pas sûr que les gens prennent le temps  de réorganiser leurs contacts » explique à 20minutes Olivier Vigneaux, DG de l’agence BETC Digital. Mais des réseaux comme Path ou Family Leaf n’iront pour autant jamais détrôner Facebook ou Twitter, mais arriveront plutôt en complément. Rester en contact avec sa famille tout en continuant à échanger avec ses amis sur Facebook est compatible. C’est simplement un nouveau moyen de consommer le web. A voir dans les mois à venir si le pari de l’intimité sur le web sera gagné…

Source : 20minutes.fr

Publicités