Rentrée en entreprise : 1 à 4 jours pour s’y remettre !

Jeudi 6 septembre. Il flotte dans l’air comme une odeur de rentrée. Depuis quelques jours, les rues désertées par les aoûtiens ont repris leur cadence habituelle, les cloches des écoles retentissent à nouveau et le combo short-tongs-lunettes de soleil est désormais remplacé par le traditionnel costume/tailleur. Fini la plage, le soleil et le farniente, l’heure est aux réunions interminables, aux dossiers compliqués, aux mails incompréhensibles. Bref, c’est la reprise !

Image

Oui, mais… Cette période de repos appelée communément « vacances » et censée rebooster nos cerveaux lobotomisés après un début d’année laborieux, ne s’avère pas toujours propice aux bonnes résolutions ni à un (re)départ en fanfare. C’est en tout cas ce que nous révèle une récente étude réalisée par le cabinet Robert Half sur un panel de 200 DRH dans l’hexagone.

En effet, si 20% des employés réussissent l’exploit de se remettre directement dans le bain au retour de leurs congés, il en reste tout de même 7 sur 10 qui avouent avoir besoin de 1 à 4 jours pour reprendre leurs marques. Rien que ça ! Chiffre alarmant s’il en est, l’étude nous précise néanmoins que cette période de transition est en fait un bon moyen de (re)souder les équipes. S’éterniser devant la machine à café ou montrer ses photos de vacances à qui veut bien les voir serait donc un moyen de redéfinir des bases importantes pour la réussite du 4e trimestre. Car si on a parfois l’impression de redémarrer un nouvelle année en rentrant de vacances en septembre, l’entreprise n’oublie pas, elle, qu’il lui reste encore 1/4 de l’année pour atteindre les objectifs fixés !

Alors pas de panique, mieux vaut privilégier un redémarrage en douceur, sans toutefois tomber dans des extrêmes en se retrouvant face à des salariés qui auraient encore la tête sous les tropiques 2 semaines après la reprise officielle ! Parce que ça arrive oui, pour 6% d’entre eux…

 

 

 

Publicités